Isabel Pifarré Coutrot

Isabel Pifarré Coutrot

Doctorant

Faculté Jean Monnet
54, Boulevard Desgranges
92330 SCEAUX

Office: D202

Titulaire d’un Master of Science en Santé Publique de la London School of Hygiene and Tropical Medicine au Royaume-Uni, j’ai été chargée de projets au sein de la Direction des recommandations et du médicament de l’Institut national du cancer, agence d’expertise sanitaire sous tutelle du Ministère de la santé. J’ai également 5 ans d’expérience de terrain en tant qu’infirmière en soins intensifs, profession que j’ai exercée dans le secteur public en France et au Royaume-Uni.
Au fil de mon expérience, j’ai développé un intérêt marqué pour l’étude des systèmes de santé notamment en ce qui concerne leur financement, l’organisation, la gestion et la conduite des organisations au sein de ces systèmes et les innovations disruptives en santé.
Aujourd’hui, le déploiement des systèmes de e-santé et les apprentissages induits, constituent un enjeu majeur pour l’avenir des systèmes de santé, notamment afin de favoriser l’accès aux soins, d’améliorer la coordination entre les professionnels de santé ainsi que le parcours de soins des patients. La pandémie actuelle de COVID-19 a permis à la télémédecine de connaitre un essor spectaculaire en quelques mois, rendant le moment particu- lièrement opportun à l‘étude de ce dispositif qui remodèle profondément la pratique médicale et la relation patient-médecin.
L’objectif de cette thèse sera de proposer un nouveau modèle d’apprentissage « à distance » dans le cadre de la télémédecine et de mieux comprendre les leviers et les freins de son apprentissage par les professionnels de santé et par les patients, en terme de proximité et de performance, afin de permettre la réussite de son déploiement futur.