mercredi 5 juin 2016 – 9h00 à 18h00

Cet événement, soutenu par la MSH Paris-Saclay, est organisé par Sandra Charreire Petit (RITM / UPSud), Eric Fouassier (GRADES / UPSud) & Damien Talbot (ClerMa / Université de Clermont-Ferrand Auvergne).

Qu’en est-il du déploiement en France, accéléré au plan politique depuis septembre 2018, des dispositifs de e-santé ? Qu’en est-il plus particulièrement en termes d’usages par les différentes parties prenantes (patients, médecins, soignants en HAD, pharmaciens, associations de malades, start-up du champ de la santé…) ?

Quid des représentations des différents acteurs de ces nouveaux dispositifs de e-santé et de e-pharmacie encore largement en devenir (télé expertise, téléconsultation, télésurveillance / observance, téléassistance…), et qui reposent, en grande partie, sur la dématérialisation et sur l’échange de données ?

Quels sont ou quels peuvent être les risques de nouvelles fractures (numériques – sociales – économiques – technologiques – générationnelles) à venir et susceptibles de remettre en cause l’objectif visé par les décideurs publics ?

L’objectif de ce workshop est d’engager des débats sur la e-santé et la e-pharmacie depuis la MSH, au sein de la communauté Paris-Saclay et au-delà, en faisant dialoguer différentes disciplines des sciences sociales (Droit – Management – géographie – économie, systèmes d’information…) avec des disciplines liées à la santé (médecine, pharmacie, biologie informatique,).

L’objectif de ce workshop est d’engager des débats sur la e-santé et la e-pharmacie depuis la MSH, au sein de la communauté Paris-Saclay et au-delà, en faisant dialoguer différentes disciplines des sciences sociales (Droit – Management – géographie – économie, systèmes d’information…) avec des disciplines liées à la santé (médecine, pharmacie, biologie informatique).

Inscription et informations ici.